Qu’est ce qu’un filtre à particules ?

Le filtre à particules (FAP) est un système de filtration utilisé pour éliminer les fines particules contenues dans les gaz d'échappement des moteurs diesel. Ces particules de suie et cendres ont typiquement une taille comprise entre 10 nm et un micromètre, de 95 à 99% des particules fines peuvent être collectées dans le filtre.

Le filtre est constitué d'un nid d'abeille extrudé en céramique (Carbure de silicium). Les canaux du nid d’abeille sont bouchés alternativement en entrée et en sortie du filtre afin de forcer le passage des gaz à travers les parois poreuses pour collecter les particules.

Cependant, l'accumulation de particules dans le filtre augmente fortement la perte de charge dans la ligne d’échappement. Ceci a tendance à nuire au bon fonctionnement du moteur et entraine notamment une perte de puissance. Un nettoyage sur le véhicule (ou régénération embraquée) du dispositif devient alors indispensable après quelques centaines de kilomètres.

Avec l’entrée de la norme anti-pollution Euro 5 en janvier 2010, l'utilisation du filtre à particules est obligatoire sur tous les nouveaux véhicules diesel.


attention aux contrefaçons

Régénération embarquée

Plusieurs méthodes de régénération existent, la plus classique est basée sur la combustion des suies par une élévation de la température des gaz d'échappement à l'entrée du filtre. Les moteurs diesel récents permettent de contrôler avec précision la quantité de carburant injectée ainsi que le moment de l'injection. C'est la post-injection qui aide à la régénération du filtre en envoyant une grande quantité de gazole imbrûlé dans la ligne d’échappement afin d'élever de façon significative la température des gaz et enclencher le processus de régénération du filtre à particules.

Certains modèles de filtres, notamment ceux du groupe PSA nécessitent l'ajout d'un additif dans le carburant afin d'abaisser la température de combustion des suies contenues dans le filtre pour en faciliter la régénération.

Les autres constructeurs ont étudié d'autres procédés de régénération embarqués en introduisant des additifs dans le pain du filtre. La température de combustion des suies non-additivées étant plus élevée, la régénération du filtre est plus difficile surtout lorsque le véhicule ne circule qu'en ville. Lorsque la régénération embarquée n’est plus efficace pour nettoyer le filtre, il est nécessaire de procéder au remplacement du FAP.

REMPLACEMENT DE VOTRE FILTRE A PARTICULES

Le filtre à particules (FAP) est un élément filtrant de vos gaz d’échappement et il ne peut retenir qu’une quantité définie de particules. Lorsque cette limite est atteinte, il est nécessaire de remplacer le filtre à particules par une pièce neuve ou échangée.

Le FAP doit être remplacé dans les cas suivants :
- le voyant ‘filtre à particules’ sur votre tableau de bord est allumé
- le kilométrage de votre véhicule a atteint le seuil de remplacement du FAP, selon votre le manuel d’entretien (limites les plus fréquentes : 80 000km, 120 000 km, 160 000 km, 180 000 km)

Si votre véhicule n’a pas atteint cette limite kilométrique, il est important de vérifier le fonctionnement global de la voiture. En effet, une défaillance du moteur ou de l’un de ces organes peut entraîner un remplacement prématuré du filtre.

Vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive des défaillances possibles :
- Sondes de pression du fap, d’oxygène (lambda) et de température
- Niveau d’additif trop bas*
- Pot catalytique cassé ou bouché
- Injecteurs de carburant
- Vanne EGR

- Autres : prise d’air turbo, débitmètre, calculateur du filtre à particules, capteur inductif du bouchon d’essence,…)
- Eviter toute modification de la cartographie du véhicule (chip tuning, reprogrammation boîtier ou calculateur,…)

- Mauvaise utilisation du véhicule équipé d'un filtre à particules : petits déplacements uniquement, trajets exlusivement en ville,...

Le processus de remplacement du filtre à particules est le suivant :
- Démontage du filtre usagé
- Remplissage du réservoir d’additif avec le kit de remplissage* (ou vérifier le niveau du liquide)
- Remontage du filtre avec de nouveaux joints
- Passage au diagnostic pour réinitialisation du défaut ‘FAP’*
- Vérification globale du fonctionnement du moteur, voir liste ci-dessus

Nous vous conseillons de toujours consulter le manuel technique du véhicule avant de remplacer votre filtre à particules.

* Selon les types de véhicules


Conditions générales de vente : Cliquez ici